Accéder au contenu principal

La Composition

Voici un texte qui intéresserait en premier lieu les étudiants de première année architecture (L1).

1. LE FORMAT

On appelle format la forme, taille et orientation spatiale de la surface ou support où l'on réalise une œuvre plastique. Le choix adéquat du format est l'une des règles de base pour élaborer une composition.

1.1. Formats plats: Il y a divers types de formats plats: rectangulaire, carré, circulaire, ovale et triangulaire.

–Un format rectangulaire vertical produit une sensation visuelle d'équilibre et d'élévation tandis que s'il est horizontal, il fournit à la composition une sensation de stabilité, de fermeté et de solidité.
–Une surface carrée centre la vision et produit un effet visuel d'équilibre stable.
–Le format circulaire crée un mouvement enveloppant et de suspension, où les formes paraissent flotter, et l'ovale tend à regrouper les formes vers l'intérieur, en créant une sensation de calme.
–Le format triangulaire limite l'expansion des formes dans la partie supérieure mais elle fournit
une grande stabilité à la base.

1.2. Formats tridimensionnels : Les formats tridimensionnels adoptent des orientations spatiales semblables à celles des formats planes, mais avec des caractéristiques propres aux formes volumétriques.

1.3. Formats irréguliers.

Ils produisent un effet visuel dynamique et libre et ils sont surtout utilisés dans les messages publicitaires pour les enfants et les jeunes et dans les bandes dessinées.

1.4. Le rectangle d'or
: C'est un format employé par beaucoup de peintres et d'architectes de tous les époques et aussi dans le dessin graphique actuel. Il se fonde sur les règles mathématiques établies dans la Grèce antique. Avec ce format on acquière une sensation visuelle d'harmonie et de stabilité.


2. LE SCHÉMA DE COMPOSITION

C'est l'ensemble de lignes principales sur lequel on organise les espaces où l’on va situer les éléments du sujet choisi. Il est formé par les éléments suivants:

Figures géométriques: des polygones, des cercles, des ovales, etc.
Lignes droites, courbes et brisées en rapport entre elles.
Réseaux modulaires simples ou complexes.

Un schéma de composition peut être simple ou composé d'après la quantité de lignes qui le composent.

2.1. Schémas de composition simples

Ils peuvent être formés par une figure géométrique ou par une ou plusieurs lignes: symétriques, en triangle, en coin, en croix, en T, en L, en S et radiaux.

2.2. Schémas de composition composés.
Ils sont formés par une combinaison de deux ou plusieurs schémas simples ou par une série de lignes combinées librement.


3.- LES RYTHMES DE COMPOSITION.

La succession cadencée des formes qui intègrent un mouvement sonore ou visuel s'appelle rythme.
En expression plastique les rythmes se regroupent:
Par rapport à la forme, en rectilignes. Brisés, courbes et ondulés.
Par rapport à la disposition dans l'espace, en continus, alternes, discontinus et croissants.

3.1. L'expressivité des rythmes.
Chaque type de rythme donne un caractère expressif concret aux compositions artistiques.
–Les rythmes rectilignes produisent un effet visuel de sérieux et d'ordre.
–Les rythmes brisés sont utilisés pour exprimer la nervosité, le dynamisme ou l'agressivité.
–Les rythmes courbes renforcent l'effet du mouvement doux.
–Les rythmes ondulés augmentent l'effet du mouvement.
–Les rythmes continus donnent un résultat monotone.
–Les rythmes alternes créent une sensation de mouvement contrôlé.
–Les rythmes discontinus sont employés pour exprimer la liberté de mouvement.
–Les rythmes croissants augmentent l'effet visuel de profondeur.

3.2. Schémas de rythme

Pour préparer l'esquisse d'une composition il faut définir, en plus du schéma de la composition, le schéma du rythme. Ceci consiste à dessiner les mouvements principaux et les directions des éléments visuels qui intègrent la scène.

Pour analyser le rythme d'une peinture ou d'une sculpture, on inscrit, sur l'image avec un papier sulfurisé, les graphismes principaux et les changements de tonalité qui apparaissent sur la composition. De cette manière on peut vérifier si l'artiste a employé une combinaison de rythmes mixtes ou une seule classe de rythmes sur toute la surface.

4.- L'ÉQUILIBRE VISUEL

Toutes les compositions plastiques sont déterminées par le rapport entre leurs poids ou forces visuelles.

Si les éléments visuels sont disposés des deux côtés d'un axe, l'équilibre est symétrique ou stable et l'effet créé est d'ordre et de repos.

On appelle ces compositions des compositions statiques: Quand chacun des champs des deux côtés de l’axe a une force visuelle différente, l'équilibre est asymétrique ou instable, et l'effet créé est de flexibilité et de vie.
On appelle ces compositions des compositions dynamiques: Si les figures protagonistes d'une composition se situent à un côté de l'axe imaginaire en formant un seul poids visuel, la composition présente un degré maximal d'instabilité.
Dans ce cas on dit que la composition est en déséquilibre. (Architecture Déconstructiviste)

4.1. La loi de la balance.

C'est une méthode employée pour équilibrer les poids visuels dans les compositions d'équilibre instable. Cela consiste à distribuer les couleurs, les tailles et les structures, de façon à ce que la vue soit attirée presque avec la même intensité par les deux champs visuels situés de chaque côté de l'axe imaginaire. Pour cela, on dispose le plus grand poids visuel près de l'axe central. Ainsi le plus petit sera plus éloigné.

4.2. La loi des tiers

Un procédé très employé dans le dessin graphique et dans la publicité pour équilibrer les poids visuels dans les formats rectangulaires est d’appliquer la loi des tiers. Cela consiste à diviser le format choisi en trois parties en long et en haut. Les zones d'un poids visuel plus grand sont situées près ou sur les intersections de chaque division. On appelle ces zones points de force ou centres d'intérêt.

4.3. Parties dérivées du rectangle d'or.

Il y a d'autres divisions qui permettent de situer des points de force pour équilibrer la composition,
comme celles qui se forment à partir du rectangle d'or ou d'autres rectangles dérivés.


Fichier PDF de I.E.S Rio Verde



Commentaires