Accéder au contenu principal

Comment se constitue la pensée de la composition du projet d'architecture?

Quelles sont les approches, les composantes, les systèmes de pensée, les objets de la composition architecturale et comment fonctionnent ils ?  
Étude et entretiens avec les étudiants du Master 1, Les pensées du projet, L'architecture comme discipline.
École Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble Mai 2012.
Hubert Gaudriot Professeur référent A. Coste

C'est notre quotidien d'étudiants architectes que de composer avec des contraintes toujours grandissantes et des réalités différentes dans le cadre de nos travaux de projet. Les projets de papier s'accumulent, laissant derrière eux quelques goûts de déception ou de fierté, et des choix, judicieux ou stupides. 

Cette quatrième année marque pour moi une nouvelle étape dans ma conscience architecturale. S'il m'était évident que les choix effectués lors de la composition d'un projet étaient intimement liés entre eux et rattachés à de nombreuses données conscientes ou inconscientes, il ne m'était jamais apparu si clairement, aussi fortement, que la composition puisse être un objet d'étude en elle même.

J'avais mené un travail de mémoire l'an passé pour la fin de ma licence à l'ENSA Saint-Etienne portant sur les enjeux de l'outil informatique dans la conception du projet. Cette interrogation tant sur la façon de penser que sur l'outil m'a petit à petit emmené à considérer la composition comme discipline ou entité à part entière. C'est cette prise de conscience, liée à un intérêt singulier pour les questions de systèmes logiques et paramétriques et d'intelligence artificielle qui m'ont poussé à mener cette recherche.

Il apparaît vite que le projet d'architecture ne peut se comprendre seulement par l'analyse à postériori, aussi fine et pertinente soit-elle. Il convient de s'intéresser à la genèse du projet, à l'âme de l'architecture, au processus qui a permis à l'architecture d'être. « C'est la complexité du processus de composition qui nous intéressera [1]» pour ce travail. Nous aborderons le projet avant tout comme un processus et non comme un résultat. Comment appréhender ces questions liées au faire de la composition ? Le champ de recherche sur la composition est très vaste et rempli de catégories, de sous catégories, d'écoles de pensée, de notions, de vocabulaire spécialisé etc... Aussi faut-il aborder tant les notions théoriques relatives à la pensée de la composition, qui s'inscrivent dans des mouvements de pensée ou des philosophies, que les aspects presque matériels par lesquels se font ces mécanismes, ces associations d'idées, ces schémas. Nous avons conscience que ce travail n'est qu'une amorce de réflexion dans un thème très vaste qu'est celui de la recherche en architecture mais tenterons à notre humble échelle d'étudiant d'apporter des éclaircissements ou des pistes de réflexions sur ce sujet.

[1] : Philippe Boudon et Philippe Deshayes, sur le même sujet, à propos de l'œuvre de Stanislas Fiszer in J. Sautereau, Les cahiers de la recherche architecturale, Concevoir, n° 34, Editions Parenthèses, 1993

Pour l'intégralité du texte, vous pouvez télécharger depuis son emplacement d'origine ce document PDF, en cliquant ici: http://goo.gl/Y1DgXO

Commentaires